Quelle est la quantité de protéines à consommer pour bien se muscler ?

Avoir une bonne alimentation, voici l’un des facteurs clés à considérer pour un gain de masse musculaire. Et à ce niveau, il est important de tenir compte de l’apport en quantité suffisante de protéines.

Également appelées protides, les protéines font partie des constituants de base du corps humain. L’organisme étant incapable de les synthétiser, il est indispensable de les renouveler régulièrement. Et cela se fait à partir de l’alimentation.

L’apport idéal en protéines pour booster le gain de muscles

Si vous faites régulièrement des exercices en vue de gagner des muscles, vous devez veiller à combler vos besoins quotidiens en protéines. Pour cela, il est important de connaitre la quantité idéale à emmagasiner en tenant compte de votre poids, sexe, âge et de votre composition corporelle. Il est également nécessaire de considérer la durée et l’intensité de l’exercice musculaire pratiqué pour que cet apport en protéines soit parfait.

En général, pour une personne qui pratique un sport esthétique, les besoins quotidiens en protéines se situent entre 1,2 à 1,7 g/kg de poids corporel.

Les adeptes des sports d’endurance et de puissance doivent consommer chaque jour des protéines à hauteur de 1,6 à 1,8 g/kg de poids corporel. Cette quantité convient aussi pour le développement de la masse musculaire. Mais pour le maintien de cette masse, vous pouvez vous limiter à 1,2 à 1,6 g/kg de poids corporel.

Les aliments riches en protéines

Pour combler vos besoins en protéines, vous devez consommer les aliments qui en contiennent. Les produis d’origine animale sont les principales sources de protides. On peut citer en exemple le poisson, la volaille, la viande, les produits laitiers et les œufs.

Aussi, on trouve des protéines dans les produits d’origine végétale tels que :

  • les noix,
  • les légumineuses,
  • les graines,
  • les céréales.

On note que la qualité biologique des protéines d’origine végétale est élevée par rapport à celle d’origine animale.

Cela ne veut cependant pas dire que vous devez tourner le dos aux protéines d’origine animale. L’idéal est de trouver la bonne façon d’associer ces deux types de protéines dans votre alimentation.

Aussi, pensez à varier les aliments que vous consommez en vue de combler vos apports en protéines. Par exemple, un jour vous pouvez mettre dans votre assiette un bœuf haché, maigre et cuit et du fromage cottage. Un autre, il serait bon de manger du poisson gras et des fèves de soja.

Dans tous les cas, vous êtes libre de faire n’importe quelle association d’aliments pourvu que cela permette de combler vos besoins en protéines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *